lundi 16 avril 2018

Escale à Cancale

Il suffit d'orienter la voiture au Nord, et de prendre l'autoroute : si l'on est constant, et ne change pas d'avis, on arrive dix heures après, arrêts inclus.


Première promenade, il faut humer l'air, prendre la lumière. Les giboulées se succèdent, ici on dit "les grains" qui alternent avec les projections de lumière entre les nuages.


ce n'est pas la bisquine : trop petit






on peut déguster six numéros trois 

pour quatre euros quatre-vingt


rien de mieux que de boire la mer

dans six plates numéro trois :

on est en escale !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire