mercredi 18 octobre 2017

Tractomania : le retour


le bonheur en tracteur



J'ai hésité à classer ce billet dans Gazette des Arts. Pourtant tout le justifie, je vais tenter de vous raconter la matinée, puisque comme toujours il faut être les premiers au spectacle, sinon les plus belles choses s'arrachent très vite très tôt.

Départ donc avec le Discovery, aux vitres embrumées, quand les "lapins fument", expression délicieuse qui désigne les brouillards ras au-dessus des lacs d'irrigation.




on ne voit rien devant, le soleil levant dans les yeux, d'où le Discovery pour se protéger

50000 visiteurs, Caussade est noir de voitures et de monde


majorité masculine pour le café

majorité masculine partout

j'ai eu le même ! nostalgie du Petit-gris Ferguson, comme je l'ai aimé !



une vraie Ford remise à neuf




on a toujours besoin d'un tuyau de tracteur chez soi...

...ou d'une vraie B14 !

le Monsieur ne s'est pas tourné pour ce que vous pensez, sachant qu'il serait gaucher
mais pour téléphoner




ou d'une vraie camionnette 5HP




ou encore d'une 5HP caddy à remonter





-"un moteur Rolls Royce" ?

-"j'ai"






une Bugatti Pierre Guy aussi




un solex hongrois quasi neuf





la vapeur ? 

ça sent le grillé !





on va déjeuner, on revient

après !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire