dimanche 1 mai 2016

S.pinastri en 3D

La technologie contemporaine nous offre des applications inouïes, supérieures à tout ce dont nous pourrions jamais rêver ! Tel est le cas de Arminschieb, des Allemands dans le cas présent, qui ont puisé dans la Nature des sujets étonnants…pour les amateurs d’insectes et de papillons.

C’est en ce moment la période d’apparition en montagne de Graellsia Isabellae paradisea. Pour les spécialistes, c’est la variété espagnole de notre Isabelle de la basse vallée de la Durance, loin d’ici dans les Alpes. Pour nous, c’est tout près dans les Pyrénées du Sud puisqu’il suffit de franchir la frontière, à une heure de route à peine. Je prépare une escapade à Pujalt près de Sort, au Muséu de les Papallones (en catalan, on dit Papallones et non mariposas) de Catalunya, et tombe sur des pages merveilleuses du célèbre (chez les entomologistes) André Lequet.


Il fait cette observation étonnante : la chenille de Graellsia, ressemble de manière surprenante à celle du sphinx du pin, Sphinx pinastri.



vrai ou 3D ?




C’est vrai, c’est étonnant, dans la Nature, on a l’habitude de voir le Hasard prendre des formes que l’on croirait dues à une Entité Supérieure, mais non, il parait qu’il faut rester rationaliste ! En tout cas, les faits sont les faits, et ils sont merveilleux.

Pourquoi alors nos amis de Arminschieb ont-ils décidé d’exercer leur art du 3D sur la chenille de Pinastri ?

Le résultat est magnifique, éloquent : je vous mêle les images vraies et fausses, sauf s’il s’agit du contraire.

La technologie d’aujourd’hui magnifie davantage encore la Création.

notre époque est époustouflante

si l’on sait ouvrir les yeux !









la larve du fourmilion en 3D

le réseau 3D sous la peau de surface
fourmi ailée...ou drone ?
après l'éradication totale par les pesticides...

...il restera... ça !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire