mardi 5 juin 2012

pompier fini ?

On n’est jamais certain que cela soit fini, mais l’essentiel est fait. Pour un grand couturier le must c’est la robe de mariée. Pour un modéliste en voitures, le must c’est la voiture de pompier. Sans doute à cause de la couleur Ferrari ? A cause des accessoires ? Parce qu’il est autorisé (il est même conseillé) de prévoir du laiton bien astiqué, comme sur un bateau ? Parce que la couleur est pétante ? J’ai tenté de jouer de tout cela. Au soleil, les couleurs ne sont pas du rouge profond réel, mais vous voyez l’essentiel, y compris les inscriptions qui paraissent droites à la pose, mais vu de loin, on dirait qu’il y a une petite imperfection côté gauche. Il va falloir que je remédie à cela !



Comme vous le voyez sur la photo de nuit, les phares s’allument, ainsi que les projecteurs sur le toit. Derrière, le feu rouge s’éclaire, ainsi que l’ampoule située sur le réservoir. Commande au tableau de bord natürlich !

le réservoir avec son niveau, et son orifice supérieur

Il s’agit d’un véhicule léger d’intervention rapide : un réservoir a été inclus dans la caisse arrière, et il se remplit et se vidange avec les robinets ad hoc. Il est sous pression, ce qui explique les deux manomètres au tableau de bord. J’ai trouvé des petits modèles de 1/2" (je vous laisse calculer en système métrique mais cela donne 12,5mm), chez steamfittings en Angleterre, et on dirait qu’ils ont été conçus pour cet usage. Je garde toujours un regard vigilant sur la live steam, cela peut servir, la preuve.


Comme après un accouchement, il y a pour le papa une période de passage à vide et je crois bien que je vais entrer dedans.

Il faut vite que je trouve autre chose ?



Je me suis levé très tôt, pas besoin d'éclairage :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire